Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Expériences et Modélisation en Astroparticules (EMA) > CTA

CTA

Le Cherenkov Telescope Array (CTA) est un consortium international regroupant plus de 30 pays sur les 5 continents et plus de 1200 personnes.

Son objectif est de concevoir, construire et faire fonctionner un observatoire pour l’astronomie gamma de très haute énergie (entre 10 GeV et 100 TeV) d’une sensibilité au moins un ordre de grandeur supérieur aux meilleurs télescopes en fonctionnement actuellement, tels H.E.S.S., MAGIC ou VERITAS. CTA aura en outre la particularité de fonctionner sur un mode d’observatoire, c’est à dire qu’une partie du temps d’observation sera ouvert à proposition, et l’ensemble des données sera publique après un période de temps prédéfinie.

En 2015, le projet a passé avec succès sa "Critical Design Review" et est entré en phase de pré-construction. En outre, des négociations pour l’installation des infrastructures ont commencé avec les deux sites choisis : le Cerro Paranal dans l’hémisphère Sud (site chilien de l’ESO), et La Palma dans l’hémisphère Nord (site espagnol aux îles Canaries).

Plus d’information sur le projet CTA peuvent être trouver sur le site web officiel : http://cta-observatory.org

Le groupe CTA du LUPM est formé de 5 chercheurs permanents et de 5 ingénieurs et techniciens des services informatique et instrumentation.

Les contributions techniques matérielles portent sur le développement d’une source de lumière d’étalonnage pour la caméra NectarCam, et sur la production d’un lidar de type Raman pour déterminer l’état de l’atmosphère sur site.

Les contributions informatiques consistent à assurer la production des simulations Monte Carlo sur la grille de calcul, au développement d’un logiciel (basé sur la technologie DIRAC) pour la gestion des ressources de calcul, et à une contribution à la définition du modèle de données dans son ensemble, avec un accent mis sur le problème de la caractérisation de la Provenance.

Les thèmes scientifiques abordés rejoignent ceux traités par le groupe H.E.S.S., et impliquent pour l’essentiel les mêmes personnes. La physique des objets galactiques est donc au premier plan, mais le groupe prévoit d’étendre ses études sur d’autres thèmes afin d’exploiter au mieux le potentiel de CTA sur toute la gamme d’énergie.

Pour le groupe CTA du LUPM, Johan Bregeon est le porteur scientifique du projet, et George Vasileiadis en est le responsable technique.


Physique Galactique

L’équipe s’appuiera sur son expertise concernant les différentes populations de sources Galactiques pour évaluer la performance des configurations instrumentales simulées et contribuer au choix (...)

Lire la suite

Projet LIDAR

Le LUPM est responsable de la mise au point d’un LIDAR de type Raman pour le monitorage de l’atmosphère sur site. Pour l’observation des rayons gamma de très haute énergie par technique Cherenkov, (...)

Lire la suite

Projet Organisation et traitement des données

Le LUPM est fortement impliqué depuis plusieurs années dans les lots de travail concernant l’organisation et le traitement des données de CTA, avec en ligne de mire le fait que la distribution des (...)

Lire la suite

Projet Source de lumière pour l’étalonnage de NectarCam

Le LUPM est engagé dans la développement et la production d’une source de lumière pour l’étalonnage de la caméra française NectarCam. Le rôle principal de cette source est d’illuminer la caméra de manière (...)

Lire la suite