Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Astrophysique Stellaire > Services d’observation > GAIA > GAIA : les objectifs scientifiques

GAIA : les objectifs scientifiques

Gaïa fournira des mesures de position et vitesses radiales sans précédent, avec les précisions requises pour produire un recensement stéréoscopique et cinématique d’environ un milliard d’étoiles dans notre Galaxie et dans tout le Groupe Local.

Ceci représente environ 1 pour cent de la population stellaire galactique.

Combiné avec les informations astrophysiques pour chaque étoile, fournies par les équipements photométriques embarqués, ces données auront la précision nécessaire pour évaluer la formation et l’évolution dynamique de la Galaxie, la composition chimique des étoiles.

Des résultats scientifiques complémentaires iront de la détection et la classification orbitale de dizaines de milliers de systèmes planétaires extra-solaires, au relevé complet des très nombreux objets répartis dans notre Système Solaire, en passant par l’observation des galaxies voisines et en allant jusqu’à l’observation de 500 000 quasars éloignés.

Gaia : optimisation du balayage céleste pour une expérience de Relativité générale

Gaia est associé à un large éventail d’objectifs scientifiques qui s’ajoutent à sa science astrométrique de base, avec plusieurs tests de la théorie de la relativité générale. On traite ici de la (...)

Lire la suite

La structure de notre galaxie

L’objectif principal de la mission GAIA est d’obtenir des données qui permettent d’étudier la composition, la formation et l’évolution de notre Galaxie. À cette fin le satellite GAIA observera toute la (...)

Lire la suite

Les étoiles : l’évolution stellaire

Les modèles stellaires décrivant l’évolution de la composition d’une étoile et de ses processus internes liés à l’âge stellaire, donnent des prédictions sur la luminosité et la couleur observée (ou (...)

Lire la suite

Les étoiles : les naines blanches

Les étoiles de faible masse qui ont commencé leur vie avec l’équivalent de quelques masses solaires, finissent en naine blanche. A ce stade, le cœur de l’étoile ne produit plus d’énergie par fusion (...)

Lire la suite

Les étoiles : les variables

Au cours de sa durée de vie, théoriquement prévue pour 5 ans, GAIA va scruter l’ensemble du ciel à plusieurs reprises, en observant toutes les sources brillantes jusqu’à la magnitude 20. Le nombre (...)

Lire la suite

Les exoplanètes, ou planètes extrasolaires

La recherche par GAIA, de planète autour d’un très grand nombre d’étoiles représente la contribution la plus importante que la mission sera à même de fournir à l’étude des planètes extra-solaires. À (...)

Lire la suite

Système solaire : les chevaux de Troie

Associés à chaque système Soleil-Planète sont identifiés cinq points de Lagrange où un troisième (petit) corps peut demeurer et se trouver en co-rotation avec la planète autour du Soleil. De petits (...)

Lire la suite

Système solaire : Nuage d’Oort et perturbations

Loin au-delà des planètes extérieures, entre quelques 1000 et 150 000 UA ( 2,4 années lumière) à partir du Soleil, le système solaire est supposé être enveloppé par un grand nuage d’objets cométaires (...)

Lire la suite

Système solaire : objets trans-neptuniens et Centaures

Les planétoïdes (petits corps du système solaire) avec leur périhélie entre les orbites de Jupiter et de Neptune ( 5,2 à 30 UA) sont considérés comme des Centaures. Les objets célestes orbitant autour du (...)

Lire la suite

Système solaire : planètes mineures et objets proches de la Terre

Au cours de sa mission, GAIA permettra de cartographier toutes les sources brillantes jusqu’à la magnitude 20. Parmi celles-ci se trouveront des milliers d’objets du système solaire, principalement (...)

Lire la suite