Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Astrophysique Stellaire > Services d’observation > GAIA > GAIA : le satellite et la mission spatiale

Le module mécanique

publié le

Le module de service mécanique est optimisé de manière à garantir la stabilité de l’angle de base, nécessaire pour répondre aux exigences de la recherche scientifique. Il comprend un pare-soleil déployable, plat et uniforme qui empêche l’illumination du satellite par le soleil - et plus particulièrement le module de charge utile (MCU) - pendant toute la durée de la mission. La couverture thermique entourant le MCU assure une protection supplémentaire des instruments scientifiques.

La structure principale de l’engin spatial est de forme conique, à six pans. Il s’agit d’une structure de panneaux en sandwich, faite de feuilles d’un plastique renforcé de fibres de carbone (CFRP), et d’un cône central supportant les réservoirs d’ergols.

Elle comporte également les systèmes de contrôle thermique, passif et actif, ainsi que des propulseurs du système de propulsion chimique, et l’ensemble du système de micro-propulsion.

Le module de service électrique

La conception du module de service électrique répond au souci de la performance scientifique : lois de contrôle d’attitude avec l’hybridation des trackers stellaires et les mesures de charge utile, les systèmes de télétransmission de données à haut débit et le bus d’alimentation régulée pour la stabilité thermique.

Ce module abrite les unités AOCS (Attitude and Orbit Control System), le sous-système de communication, l’ordinateur central et les sous-système de traitement des données, ainsi que le sous-système d’alimentation.

Diagramme du module électrique - Image credit : EADS Astrium
Diagramme du module électrique - Image credit : EADS Astrium

Article extrait de : http://sci.esa.int/gaia/40130-servi...