Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Astrophysique Stellaire > Services d’observation > GAIA > GAIA : les objectifs scientifiques

Système solaire : objets trans-neptuniens et Centaures

publié le

Les planétoïdes (petits corps du système solaire) avec leur périhélie entre les orbites de Jupiter et de Neptune ( 5,2 à 30 UA) sont considérés comme des Centaures. Les objets célestes orbitant autour du Soleil au-delà de l’orbite de Neptune sont appelées Trans Objets Neptuniens (TNO), qui incluent également les objets qui orbitent autour de la ceinture de Kuiper entre 30-50 UA.

Les deux types de TNO et les Centaures apparaissent très faiblement lumineux en raison de leurs grandes distances du Soleil et de la Terre. Actuellement, des centaines de petits corps localisés dans le Système Solaire externe ont été détectés, dont la majorité ont une luminosité inférieure à la limite de détection de GAIA (de magnitude 20).

Néanmoins, il est prévu que GAIA puisse détecter environ 50 petits corps du Système Solaire externe, dont la plupart seront des Centaures, ou TNOS avec une inclinaison orbital élevé.

Étude du ciel dans son entier

L’avantage présenté par GAIA dans la recherche de TNO et les Centaures, comparé aux observations faites au sol, est le fait qu’il passera en revue l’ensemble du ciel. Les observations au sol sont limitées dans une bande étroite autour de l’écliptique et doivent éviter aussi les régions de l’écliptique qui traversent le plan galactique.

Ces limitations empêchent la détection de petits corps en orbite avec des inclinaisons élevées, comme ceux qui sont actuellement dans le plan de la Voie Lactée. GAIA ne connaîtra pas ces limitations.

Dimensions et albédo

GAIA verra les plus importants des Centaures. Cela permettra des mesures directes de leur taille, à partir de laquelle leur albédo pourra être calculé.

Objets binaires et leur masse

Environ 10 à 20% des objets détectés seront de nature binaire. GAIA sera à même de détecter cette binarité et aussi de déterminer l’orbite de ces coupes d’objets, fournissant une mesure directe de leur masse.

Centaures - Vue d’artiste

Article extrait de : http://sci.esa.int/science-e/www/ob...