Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Astrophysique Stellaire > Services d’observation > GAIA > GAIA : les objectifs scientifiques

Système solaire : planètes mineures et objets proches de la Terre

publié le

Au cours de sa mission, GAIA permettra de cartographier toutes les sources brillantes jusqu’à la magnitude 20. Parmi celles-ci se trouveront des milliers d’objets du système solaire, principalement des astéroïdes circulant autour du Soleil entre les orbites de Mars et de Jupiter.

Par sa capacité à détecter des objets de faible luminosité et en mouvement rapide, il est prévu que GAIA puisse également détecter plusieurs milliers d’objets Near-Earth Objects (NEO), qui sont censés être des comètes et des astéroïdes attirés en orbite par l’attraction gravitationnelle des planètes de proximité et qui peuvent se déplacer au voisinage de la Terre.

Des conditions favorables d’observation

Le satellite GAIA sera exploité à partir du deuxième point de Lagrange L2 du système Terre-Soleil et sera en mesure d’observer jusqu’à une distance angulaire de 45 ° du Soleil. Cela permettra des observations d’objets dans la tache aveugle entre le Soleil et la Terre et de découvrir de petits corps orbitant autour du Soleil à l’intérieur de l’orbite de la Terre - une région qui est pratiquement inobservable depuis la Terre. Les objets circulant sur des orbites exotiques seront aussi potentiellement découvert par GAIA, au cours des observations des régions du ciel éloignées de l’écliptique.

Objectifs scientifiques

- Détermination de l’orbite : GAIA pourra mesurer avec précision les positions et les vitesses des astéroïdes au cours des cinq années de la mission, conduisant à une détermination de leurs orbites avec une précision sans précédent.

- Détermination de la masse : la faible attraction gravitationnelle subie par les astéroïdes au cours de leurs approches d’autres corps célestes modifie leur trajectoire. Cette petite déviation sera enregistrée dans les mesures astrométriques de GAIA, à partir desquels la masse de l’objet pourra être calculée. Le nombre attendu de masses d’astéroïdes pouvant être déterminées de cette façon est environ de 100, par opposition à la vingtaine connue aujourd’hui.

- Photométrie : GAIA effectuera des observations photométriques étalées dans le temps, des petits corps du système solaire. Ces observations révéleront leurs propriétés de surface et de composition par la quantité de lumière que ces petits corps réfléchissent à des longueurs d’onde particulières.

Une classification fine de la population de ces petits objets célestes sera possible à partir de l’immense base des données, révélant le lien de parenté entre des astéroïdes, des NEOs, et des météorites. La variation des paramètres physiques selon la distance au Soleil sera également étudiée.

Vue de l'astéroïde Eros
Vue de l’astéroïde Eros

Article extrait de : http://sci.esa.int/science-e/www/ob...