Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Astrophysique Stellaire > Services d’observation > GAIA > GAIA : les objectifs scientifiques

Les étoiles : l’évolution stellaire

publié le

Les modèles stellaires décrivant l’évolution de la composition d’une étoile et de ses processus internes liés à l’âge stellaire, donnent des prédictions sur la luminosité et la couleur observée (ou température de surface) de l’étoile. Pendant la durée de vie d’une étoile, sa température de surface et sa luminosité évoluent comme le fait sa source d’énergie à travers des processus de fusion.

Bien que les principes fondamentaux de l’évolution stellaire soient assez bien compris, plusieurs aspects de l’évolution et de la structure interne des étoiles restent à approfondir.

Tandis qu’une étoile évolue, elle se déplacera dans le diagramme de Hertzsprung-Russel, qui met en rapport la luminosité de l’étoile avec sa couleur. Les positions de haute précision dans le diagramme de Hertzsprung-Russell - pour des étoiles dont les abondances chimiques en surface sont connues - fournies par Hipparcos et par spectroscopie à haute résolution, ont révélé des divergences entre les observations et les prédictions de modèles stellaires standard.

GAIA fournira des données de grande précision sur les luminosités, les températures de surface, les abondances chimiques, les masses, et l’évaluation de l’affaiblissement de la lumière stellaire à travers le milieu interstellaire pour tous les types d’étoiles, et donc pour toute la gamme couverte par le diagramme de Hertzsprung-Russel.

Objectifs scientifiques

Le grand éventail d’étoiles de différents types stellaires observées par GAIA, va augmenter considérablement notre compréhension de la structure et de l’évolution stellaire et permettra l’amélioration des modèles théoriques du fonctionnement interne des étoiles, par exemple dans les domaines de :

- la taille des coeurs convectifs -> lla chaleur produite est dissipée par convection du gaz. La taille du noyau définit la quantité de matières nucléaires disponibles pour soutenir la production d’énergie de l’étoile
- la diffusion interne des éléments chimiques -> la diffusion d’éléments peut entraîner l’hélium vers le noyau, ce qui augmente la quantité d’hélium pouvant être transformé en carbone et étend également le temps que l’étoile consacre à ce stade
- les zones extérieures convectives -> GAIA permettra d’améliorer fortement nos capacités de traitement des modèles de convection pour les intérieurs stellaires, contrairement à la plupart des modèles stellaires actuels qui sont encore élaborés en se basant sur une théorie classique qui ne fonctionne bien que pour les étoiles dans la phase de séquence principale (c’est-à-dire le processus de transformation de l’hydrogène en hélium à l’intérieur de leur noyau)

Pouponnière d'étoiles...
Pouponnière d’étoiles...

Article extrait de : http://sci.esa.int/science-e/www/ob...