Nos tutelles

Nos partenaires

annuaire

aigle

Rechercher




Accueil > Recherche > Les Axes et Activités de Recherche > Expériences et Modélisation en Astroparticules (EMA) > AMS-02

AMS-02 en résumé

publié le , mis à jour le

L’Alpha Magnetic Spectrometer (AMS-02) est un détecteur de physique des particules de pointe conçu pour fonctionner comme un module externe de la Station Spatiale Internationale (ISS).

AMS-02 en salle d’assemblage (salle blanche) au CERN, mi-2010 - Photo : collaboration AMS

- AMS-02 va utiliser l’environnement unique de l’espace pour étudier l’Univers et son origine en recherchant l’antimatière, la matière noire, tout en effectuant des mesures de précision de la composition des rayons cosmiques et de leur flux.

- AMS-02 a été construit, testé et exploité par une collaboration internationale de 56 institutions réparties sur 16 pays, laquelle est représentée par le United States Department of Energy (DoE). La NASA est responsable de l’installation d’AMS-02 sur la Station spatiale internationale (ISS) où ce détecteur va fonctionner pendant toute la durée de vie de l’ISS.

- AMS-02 sera monté sur la poutre principale de l’ISS (point d’attache 3).

- En orbite autour de la Terre, sur l’ISS à une altitude d’environ 300 km, AMS-02 étudiera avec une précision jamais égalée la composition des rayons cosmiques primaires, explorera de nouvelles frontières dans le domaine de la physique des particules, de la recherche de l’antimatière primordiale et étudiera la nature de la matière noire.

- AMS-02 permettra de recueillir des informations sur des centaines de millions de rayons cosmiques primaires qui, après avoir été accélérés par des champs magnétiques puissants, ont parcouru des centaines de millions d’années-lumière avant d’atteindre le détecteur.

- Le noyau d’AMS-02 est un spectromètre associé à un aimant permanent afin de mesurer le signe de la charge de chaque particule traversant l’instrument. Le but sera de recueillir des données sans interruption pendant des années, produisant un flux de données de 7 Gigabits par seconde, qui, après transformation dans le détecteur, pourra être réduit à une moyenne de 2 Mbs de bande passante descendante.

- Les observations rendues possibles par AMS-02 aideront à répondre à toute une série de questions fondamentales, telles que : « Qu’est-ce qui constitue la masse invisible de l’Univers ? », ou « Qu’est-il advenu de l’antimatière primordiale ? »

AMS-02 en quelques chiffres :

Poids : 8500 kg
Volume 64 mètres cube
Puissance électrique : 2500 watts
Volume de données descendantes : 2 Mbps (moyenne)
Intensité du champ magnétique produit par l’aimant permanent : 0,125 Tesla ou 1250 Gauss (4000 fois plus intense que le champ magnétique terrestre)
Sous-systèmes : 15 sous-détecteurs et sous-systèmes correspondants (control thermal, acquisition de données...)
Date de lancement prévue : le 29 avril 2011, 3:45 pm EDT
Durée de la mission : la durée de vie escomptée de l’ISS, jusqu’en 2020 et voir au-delà (aucun retour sur terre n’est prévu)
Durée de construction  : de 1999 à 2010
Coût estimé : 1,5 milliard de dollars US
Collaboration : plus de 400 physiciens, ingénieurs et techniciens répartis dans une cinquantaine de laboratoires et d’instituts de recherche au niveau international